Sexe pendant les règles : on lève le tabou !

Vous vous demandez si vous pouvez faire l’amour pendant vos règles, surtout si celles-ci sont douloureuses ? Et quand ce sont justement les rapports sexuels qui provoquent les douleurs ? Alors que 8 femmes sur 10 affirment stopper leur vie sexuelle en période menstruelle, le sujet du sexe pendant les règles reste encore trop souvent tabou. Voici les réponses à vos questions.

Peut-on faire l’amour pendant ses règles ?

Avoir une relation sexuelle pendant la période menstruelle, c’est LA question taboue par excellence !

Si cela est techniquement possible, la décision appartient à chaque couple. Si pour certaines femmes (et hommes), l’abstinence est de rigueur, d’autres (une minorité, semblerait-il) s’adaptent à cette période un peu particulière.

Si vous faites partie de celles que la vue du sang ne dérange pas pendant une partie de jambes en l’air, ces conseils sont donc pour vous !

  • Durant les jours de menstrues, les écoulements de sang sont plus abondants. Pour être plus à l’aise (et en fonction de votre flux habituel), vous préférerez peut-être attendre le 3e jour de vos règles avant d’avoir un rapport sexuel avec votre partenaire. Les règles sont également plus douloureuses au début de la période menstruelle. Mais évidemment, libre à chacun.e de faire comme il l’entend !
  • Se recoucher dans des draps tachés n’est pas franchement agréable. Vous pouvez donc prévoir une serviette de bain (de couleur foncée, c’est encore mieux) pour éviter les mauvaises surprises. A minima, utilisez une alèse pour protéger votre matelas.
  • N’oubliez pas votre contraception, et notamment un préservatif pour éviter une grossesse, mais aussi une éventuelle contamination par une maladie sexuellement transmissible (MST).

La libido des femmes est souvent plus importante pendant les règles, au moment où le taux d’œstrogènes remonte.

Le sexe calme-t-il les dysménorrhées ?

Si vous êtes sujette aux douleurs pendant vos règles (phénomène qu’on appelle également dysménorrhées), vous devriez peut-être essayer le sexe pour apaiser vos crampes et autres gênes !

Pourquoi ? Tout simplement le plaisir ressenti au moment du rapport sexuel va entraîner un relâchement des muscles. Votre esprit décroche, votre corps s’apaise.

Le moment de l’orgasme coïncide alors avec une augmentation très importante du taux d’endorphines, cette hormone du plaisir libérée par l’hypothalamus et l’hypophyse.

Vous êtes vraiment trop gênée par l’idée de perdre du sang en faisant l’amour ? La pénétration n’est pas la seule façon d’atteindre l’orgasme ! Vous pouvez tout à fait mettre un tampon hygiénique et vous laisser aller aux caresses avec votre partenaire. À vous les endorphines !

Douleurs pendant les rapports : focus sur l’endométriose

Si vous éprouvez des douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunie), cela peut être le signe d’une endométriose. Cette maladie gynécologique est due à la présence de cellules d’endomètre à l’extérieur de l’utérus. Selon l’INSERM, une femme serait concernée par cette pathologie.

La présence de ces tissus de l’endomètre au niveau du rectum, de la vessie ou du vagin peut entraîner des douleurs particulièrement intenses au moment de faire l’amour.

À noter qu’il existe deux types de dyspareunie et que celles-ci ne sont forcément dues à une endométriose :

  • la dyspareunie superficielle : la douleur apparaît dès le début de la pénétration et est ressentie au niveau de la vulve
  • la dyspareunie profonde : la douleur est ressentie lorsque le pénis touche le fond du vagin

Lorsque sexe est synonyme de douleur, la libido féminine peut bien évidemment diminuer fortement.

En cas de doute, n’hésitez pas à en parler à votre gynécologue. Les causes de dyspareunie peuvent être variées (endométriose, vaiginisme, vulvodynie, etc.) et seul un spécialiste saura vous indiquer le meilleur traitement à suivre.

Références
EndoFrance – La dyspareunie : douleurs lors des rapports sexuels
Fil Santé Jeunes – Les hormones du plaisir
Crédit photo : Free-Photos de Pixabay

Les données collectées sur ce site sont le fruit de recherches personnelles et n’engagent pas la responsabilité de son auteur. Elles ne valent aucunement prescription médicale et ne sauraient se substituer aux conseils d’un professionnel de santé.

Sur le même thème :